Sommaire

La thyroïde est une glande endocrine indispensable au bon fonctionnement de notre organisme. Elle peut toutefois être affectée de diverses pathologies qui nécessiteront parfois jusqu'à son ablation. Un des symptômes qui peuvent indiquer un trouble de la thyroïde est la perte anormale de poids. Comment identifier cette relation et à quoi est-elle due ? On fait le point sur ces questions.

 

Thyroïde et perte de poids : rôle de la thyroïde

Située à la base du cou, la glande thyroïde est indispensable au bon fonctionnement de notre organisme, et les pathologies dont elle peut être la cause sont assez fréquentes.

Actrice essentielle au sein du système endocrinien (le système qui régule les hormones), elle assure un grand nombre de fonctions primordiales à l'équilibre du corps.

L'hormone principale fabriquée par la thyroïde, la thyroxine, participe à la régulation du métabolisme du corps et intervient notamment dans :

  • les processus de croissance ;
  • la différenciation des tissus ;
  • la régulation du développement physique et mental.

Perte de poids et hyperthyroïdie

On distingue 2 grands types de maladies de la thyroïde : l'hypothyroïdie et l'hyperthyroïdie. Dans les deux cas, le fait de prendre ou de perdre du poids de façon anormale peut faire soupçonner un dysfonctionnement de la thyroïde.

Symptômes de l'hyperthyroïdie

Dans le cas d'un amaigrissement inhabituel, et en ayant éliminé d'autres causes (dépression, stress etc.), une hyperthyroïdie pourra être recherchée. D'autres symptômes pourront être remarqués comme :

  • accélération du cœur ;
  • diarrhée ;
  • contraction plus rapide et faiblesse musculaire ;
  • cheveux cassants ;
  • intolérance à la chaleur ;
  • peau chaude et moite ;
  • excitation, agressivité ;
  • parfois, troubles des règles ;
  • désir sexuel diminué.

Mécanisme de la perte de poids

Une hyperthyroïdie augmente le métabolisme de base, ce qui signifie que l'on dépense plus de calories quotidiennement pour assurer le bon fonctionnement des organes vitaux.

Il en va de même si vous pratiquez une activité quelconque : vous brûlerez plus de calories qu’une personne sans problème de thyroïde.

Ainsi en dépensant plus de calories, on perd du poids assez rapidement, que l'on soit actif physiquement ou non.

Thyroïde et perte de poids : que faire en cas de perte de poids inhabituelle ?

Si par ailleurs vous ne constatez pas d'autre facteur susceptible d'être responsable de votre perte de poids alors que vous mangez normalement, il convient de consulter un médecin qui saura vous prescrire les tests à effectuer, dont :

  • un dosage des hormones thyroïdiennes T3 et T4, ainsi que la TSH : dans le cas d’une hyperthyroïdie, les taux de T3/T4 sont anormalement élevés et le taux de TSH est fortement diminué ;
  • une recherche d’anticorps spécifiques (pour dépister une maladie de Basedow, par exemple) ;
  • une échographie du cou pour visualiser la thyroïde (à la recherche de nodules) ;
  • une scintigraphie.

La nature du traitement dépendra de la cause identifiée d'hyperthyroïdie. Ces affections n'ont néanmoins souvent aucun caractère de gravité et seront guéries dans plus de la moitié des cas.

Pour en savoir plus :

  • Pour bien connaître la thyroïde et son rôle, ses pathologies et leur traitement, nous mettons à votre disposition un guide de la thyroïde, téléchargeable gratuitement.
  • Les nodules thyroïdiens sont des petites grosseurs localisées sur la glande thyroïdienne relativement fréquentes et indolores.
  • Le cancer de la thyroïde est traité chirurgicalement, généralement par l'ablation totale de la glande thyroïde. On vous informe sur cette pathologie assez rare.